Reuters : Angela Merkel avoue le crime d’agression contre la Syrie

Par Jens Bernert.

L’agence de presse anglo-canado-américaine Reuters rapporte que la chancelière allemande Angela Merkel (CDU) a déclaré au sein du groupe parlementaire CDU-CSU que la tentative de renversement du gouvernement syrien avait été initiée depuis l’étranger et avait échoué, et que la guerre contre la Syrie n’avait abouti à rien.

Le rapport de Reuters du 3 mars 2020 déclare (traduction) :

« Merkel a critiqué la politique de l’Occident à l’égard de la Syrie, selon les déclarations. Il était devenu évident qu’un changement de gouvernement initié de l’extérieur n’était pas possible. La guerre avait seulement conduit à une radicalisation. »

Ainsi, Angela Merkel avoue le plus grand crime au regard du droit international et le crime d’agression contre la Syrie.

Sources :

  1. http://blauerbote.com/2017/10/06/syrienkrieg-wissenschaftler-und-andere-experten-klaeren-auf/
  2. https://de.reuters.com/article/t-rkei-syrien-idDEKBN20Q25M
  3. http://blauerbote.com/2020/02/29/die-rebellen-in-syrien-sind-al-qaida-und-angeschlossene-terrorgruppen/

+++

Merci à l’auteur pour le droit de publier l’article.

+++

Cet article est paru pour la première fois chez le Blauer Bote le 05.03.2020.

+++

Le KenFM s’efforce d’obtenir un large éventail d’opinions. Les articles d’opinion et les contributions d’invités ne doivent pas refléter l’opinion de la rédaction.

+++

Soutenez-nous avec un abonnement : https://steadyhq.com/de/kenfm

+++

Vous aimez notre programme ? Pour plus d’informations sur les possibilités de soutien, voir : https://kenfm.de/support/kenfm-unterstuetzen/

+++

Maintenant, vous pouvez aussi nous soutenir avec des bitcoins.

BitCoin adresse: 18FpEnH1Dh83GXXGpRNqSoW5TL1z1PZgZK

Hinterlasse eine Antwort